AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chapitre 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luna / Sailor Nemesium
~ Nemesis Queen | Soldier of Divine Revenge~
~ Nemesis Queen | Soldier of Divine Revenge~
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 03/10/2013

MessageSujet: Chapitre 6    Mer 4 Jan - 19:40

Deux semaines étaient passées depuis la fête de l’Equinoxe, pourtant les souvenirs étaient biens vifs dans la mémoire des Sailors. Fiore ne sortait que très rarement de sa roseraie et préférait la nuit afin d’éviter de sortir en plein jour. Pour Oki, cette fuite du soleil ne pouvait signifier qu’une seule chose, il était traumatisé par ce combat et refusait sans l’admettre de reprendre le combat.

Yoshi avait été aux petits soins pour les sœurs ainsi que Sahei et Gren. Elle les avait soignés et avec l’aide de Honeoka leur avaient préparés de bons petits plats pour leur faire reprendre des forces.

Akane quant à elle arborait depuis quelques jours cette mine renfrognée qui faisait bien rire le souverain de Nemesis qui s’était rétabli au bout de quelques jours, dans son vaisseau, soigné par le Cristal Noir. Bien sûr l’idée de faire partager sa technologie à part avec Luna, ne lui avait même pas traversé l’esprit.

Manami et Naru étaient celles qui s’en sortaient le mieux sorties, et donc qui pouvaient aisément prêter main forte à Yoshi dans son rôle d’infirmière.

Luna… Que dire de Luna, si ce n’est qu’elle est celle qui a le plus morflé psychologiquement et physiquement parlant. Elle passe une bonne partie de son temps à veiller au chevet de Yue quand ce n’est pas celui de Zane à l’hôpital. Kougaiji ne sait plus quoi faire pour essayer de lui faire esquisser un sourire. Après tout, un démon n’est pas censé exceller dans ce genre de comportement. Mais pour elle, il aurait été prêt à tout surpasser pour lui montrer qu’elle n’était pas seule. La chose qui lui faisait peur, c’est de la revoir un jour, laisser son côté sombre reprendre le dessus, et qu’ils soient incapables de l’arrêter.

Quant à Yue, quand Akane avait vu le style des blessures dont il souffrait, elle en était désormais convaincue, c’était Rubeus et dès qu’elle fut en état d’agir comme d’habitude, elle ficha le camp du manoir et partit à sa recherche. Sauf que comme tout à chacun le sait, la discrétion n’était pas son fort, et un regard Améthyste qui n’était pas celui de Diamant la surveillait depuis un coin d’ombre, puis disparu.

Aujourd’hui les filles étaient parfaitement en état de reprendre les cours. Haku quant à elle, allait aider son Hikaru à sa boutique. Eh oui, quelques jours après ce combat des plus éprouvants, Haku et Hikaru s’étaient avoué leurs sentiments amoureux pour l’un et l’autre. Comparé à Oki et Fiore qui en étaient encore loins ! Oki comptait laisser tout le temps du monde à Fiore pour qu’il lui fasse confiance, même si elle se sentait bien et inlassablement attiré par le jeune alien. Après tout, l’eau et la nature ne sont-ils pas complémentaires ?

Luna était restée une bonne partie de l’après-midi auprès de l’Ange, si bien qu’elle s’était endormie, la tête blottie contre lui. Quand elle s’était réveillée, le soleil était déjà en train de décliner à l’horizon. Laissant Yue aux bons soins de Gren qui désormais s’en sortait avec quelques cicatrices, elle se mit en direction de l’hôpital avec un bouquet de roses noires, venant directement de la serre sur le vaisseau de Diamant. De sa colère elle s’en moquait surtout qu’elle changeait le bouquet quasiment tous les jours. Une fois sur place, elle apprit avec joie que Zane avait un état assez stable pour être transféré en Cardiologie et quitter les Soins Intensifs. Mais il restait encore hautement surveillé et son pronostic vital était toujours incertain. Comme à chaque fois, Luna rentrait dans la chambre, transforma les roses de la veille en roses de glace et changea le bouquet par les roses fraîches de l’après-midi. Puis elle installe le tabouret du côté gauche du lit, et pose une de ses mains sur celle du jeune homme, et l’autre en dessous, la refermant doucement. Celle du dessus se met à la caresser doucement, et Luna lui raconte sa journée, aussi peu passionnantes ces temps-ci soit elle. Elle lui raconte ensuite d’autres souvenirs qu’ils ont en commun, des anecdotes, des ressentis. Histoire de lui faire sentir qu’elle n’a rien oublié mais surtout qu’elle a encore besoin de lui.

Elle quitta l’hôpital à l’heure de fin des visites. Il faisait nuit, les jours ne cessaient de raccourcir en cette saison. Cela lui colla un peu plus le bourdon. Son ouïe fine fut happée par un sifflement sinistre puis un hurlement qui ressemblait à celui d’une enfant apeurée. Quelle ne fut pas la surprise de la jeune reine quand elle vit Akane courir à vive allure, pleurnichant à moitié dans son costume de sailor, poursuivie par un Lion cauchemardesque. Encore un monstre qui revient d’entre les morts pensa t-elle ! Ni une ni deux, elle se mit dans un coin de mur et se transforma et armée de ses deux épées intercepta la créature !

« EH LE GROS CHAT ! » Le monstre lion la regarde en lui grognant dessus, Titan en profita pour se planquer derrière un mur pour reprendre son souffle et calmer sa frayeur. « Je crois que tu as assez terrorisée mon amie comme ça ! Je ne sais pas qui t’envoie, je ne sais pas comment tu es revenu, mais une chose est sûre c’est que je vais te faire retourner dans le Néant sans plus attendre ! »

Dans un grognement sinistre, Luna put distinguer que la créature lui demanda qui elle était. Elle répondit : « Je suis la Souveraine de Nemesis, Guerrière de la Justice Distributive et de la Vengeance Divine, Sailor Mystic Nemesium ! » Et sans nulle autre forme de procès elle l’attaqua avec toute la puissance qu’elle pouvait utiliser. Akane quant à elle, regarda d’un air effrayé le combat qui faisait rage et prit son intercom ainsi que son courage afin d’annoncer aux autres une fois qu’elles décrochèrent : « Les filles… J’ai fait une connerie… Et c’est Luna qui essaie de réparer ma connerie… Je suis désolée »

La réaction ne fut pas une surprise pour la plus jeune des sœurs de la part des autres sailors.

« Qu’est ce que tu as encore inventé toi ? » pesta Yoshi, lâchant ce qu’elle était en train de faire.
« Décidément ton entêtement nous lâchera pas la grappe une seule minute » siffla Honeoka prenant son manteau d’un geste rageur.
A l’autre bout de l’intercom on put entendre une course dans les escaliers et Gren hoqueter, peinant à reprendre son souffle : « Yue a disparu ! Je l’ai quitté du regard quelques instants, et quand mon regard s’est de nouveau posé sur le lit, la fenêtre était ouverte et il a disparu ! »

« HEIIIIIN ? » S’exclamèrent les personnes présentes. Un gros vacarme se fit entendre puis plus rien… Yoshi en grogna de colère mais aussi de peur… Quelques parts. Fiore et Kougaiji voulurent les accompagner, mais Oki refusa, ils étaient encore trop faibles pour combattre un truc de cette taille, puis ils partirent accompagnés de Naru, Manami et Gren.

Akane se mit à hurler le prénom de la jeune princesse coincée dans un mur qui s’effondrait à moitié. Elle tremblait de peur, elle était incapable d’aider son amie, elle pleurnichait tellement elle se sentait impuissante.

« Tu vois que tu n’es qu’une petite inca pable Carole… »

Les yeux de la femme s’ouvrirent en grand. Rubeus ! Elle regarda partout, rien. Elle serra les poings, toujours il l’avait diminué, sentie insignifiante, mais malgré elle, elle l’aimait toujours. Elle allait lui montrer que son monstre, elle allait en faire de la chaire à pâtée !

Luna peinait à se redresser, c’est alors qu’elle sentit deux présences… Yue ! Pensa t-elle, mais il y avait quelque chose de plus noir, de plus sombre pas loin. Une présence qu’elle avait toujours détestée… Non c’est impossible ! Cela ne peut pas être lui ! Il est mort ! Alors que le lion s’apprétait à lui bondir dessus, une voix Aigüe perça dans les rugissements de la bête !

« Eh le minou ! Lève ta truffe ! Voila c’est cela ! Tu me vois bien ? Parfait ! » Le chat énervé par son insolence tenta un coup de patte sur le mur sur lequel Titan était, ce qu’elle évita en sautant dans l’air et passa derrière le monstre. En course il avait beau être rapide, mais pour se retourner il était beaucoup plus long. « Titan, Rolling Earth Crash ! » La Terre sous les pattes du monstre commença à bouger avant de se transformer en main et le plaquer au sol telle une crêpe. Au même instant, dans la maladresse de la sailor de la terre la main en disparaissant s’apprétait à aplatir la sailor nemesienne tandis qu’elle parvenait enfin à se relever. Quand elle ouvrit les yeux, elle était en l’air, dans les bras de son ange qui poussa un soupir en disant.
« Il était temps que j’arrive… Tout va bien Lunie ? » Demanda l’ange d’un ton solennel non sans inquiétude, posant ses yeux de glace sur la jeune fille aux yeux dorés.

« Maintenant que tu es là et en apparente forme, oui, beaucoup mieux… » souffla la jeune fille. L’ange atterrit aux côtés d’Akane qui serrait les poings tandis qu’une forme infâme se posa sur le dos du lion.

« Pas mal Carole… Pas mal du tout ! Je ne pensais pas que tu pouvais avoir un tel esprit combattif, tu m’impressionnes… » La silhouette semble remarquer Yue qui le regardait plus que menaçant. « Oh ! Tu es encore en vie toi ? Pourtant je m’étais assuré que tu ne t’en relèves pas de celle-là ! » Yue fut prompt à le faire taire, mais Luna plaqua une de ses mains sur le torse de l’ange qui fut stoppé et la regarda avec des yeux pleins d’incompréhension. « Pourquoi ? » murmura t-il.

« Luna !!! Akane !!! » Hurla Yoshi en courant vers eux, suivie des autres.

« Tout le monde va bien ? » Questionna Naru dont les yeux se posèrent sur une silhouette aux cheveux hirsutes dissimulée dans l’ombre.

Akane retenait comme elle pouvait ses larmes. Elle regarda la silhouette qui planait au dessus d’elles. Elle s’avança, serrant son poing toujours plus fort.

« Depuis qu’on a du te servir, tu n’as passé ton temps qu’à nous faire passer pour des incapables, des nulles ! Surtout moi ! Etant donné que j’étais la plus jeune, j’étais facile à manipuler, surtout que tu connaissais mes sentiments à ton égard… La question que je me pose c’est… COMMENT J’AI PU M’ENTICHER D’UN MEC COMME TOI !!! »

Yoshi, et les deux autres sœurs se regardèrent et regardèrent Luna. Akane avait enfin compris que Rubeus n’avait jamais été un mec pour elle. C’était un monstre ni plus ni moins. Yue, malgré un calme apparent, bouillait ; Si Luna ne le retenait pas, il lui aurait déjà réglé son compte.

« Tu te rends compte enfin que je t’ai manipulé au même titre que tes sœurs ? Tu en as mis du temps ! De toute façon, cela ne vous sert plus à rien… Adieu… senshI… »

Alors qu’il s’apprétait à lancer une première attaque, Il fut happé par un rayon blanc de forte intensité, ce qui eut pour effet de le faire atterrir lourdement au sol. Tandis qu’il essaya de se relever il eut le droit à un magnifique coup de pied retourné. Il regarda abassourdi ses agresseurs.

« Je savais qu’un monstre comme toi trouverait les enfers trop inconfortables… » Grinça le souverain de Nemesis.

« A cause d’Esmeralda, tu n’as pas pu être jugé par la cour de Justice royale, mais apparemment nous avons l’occasion de corriger le tir ! » Renchérit Sapphire qui prit la jeune Yoshi dans ses bras. Toutes avaient l’air ravies de voir les deux Nemesiens intervenir enfin en leur faveur.

« Non… Majesté, vous ne pouvez pas faire cela ! Je vous ai toujours bien servi… Epargnez-moi, je vous en prie ! Vous vouliez la Terre, j’étais prêt à vous la servir sur un plateau d’argent ! » Supplia Rubeus à terre. La voix d’Akane retentit toujours aussi aigüe en leur demandant de bien lui faire payer et que ce n’était qu’un sale menteur. Elle fut obligée de se taire par une pluie de « chuuuut ! » venant de Honeoka, Mana et Gren.

« Luna ? » demanda Diamant. La jeune fille s’avança, rejoignant les deux princes. Comme d’un air entendu, elle s’écria : « Toi qui a trahi ton souverain et ton Peuple. Toi qui as voulu nous doubler et conquérir la Terre pour toi tout seul. Toi qui a voulu t’emparer du Guinzuishou pour régner à la place de Diamant. Toi qui a tenté… D’éliminer mon ange gardien… Et de me tendre un piège… »

« Nous te condamnons à la peine capitale » continua Diamant avec un très léger trait de joie dans la voix.

« A savoir, la peine du sommeil de glace ! » Fit Sahei en croisant les bras.

Rubeus regarda tout le monde avec des yeux appeurés et complètement impuissant il continua de geindre et de demander Grâce. Mais tous firent la sourde oreille. Diamant claqua dans ses bras, et une glace noirâtre commença à prendre Rubeus avant d’entièrement le recouvrir. Il claqua une nouvelle fois des doigts et le bloc de glace qui enfermait le traitre disparut dans une sorte de couloir dimensionnel… Tout le monde semblait soulagé. Akane pourtant, n’était pas joyeuse, elle l’avait aimé, même si elle s’était lourdement trompée sur le compte du rouquin. Elle fut interpellée par un rugissement des plus sinistres. L’esquive du lion, fut faite in extremis par tous.

« Oh non ! Maintenant que Rubeus n’est plus là, son monstre n’est plus contrôlable ! » Grinça Sahei, alors qu’il avait esquivé avec Yoshi dans les bras.

« Il n’y a pas 36 solutions ! Il faut l’éloigner de l’hôpital et du quartier résidentiel ! » Cria Honeoka.

Alors qu’elles s’apprétaient à attirer le monstre loin de ces lieux, il fut prit dans une pyramide dorée ce qui eut pour effet de le rendre enragé, mais rien n’y faisait la pyramide tenait bon. Un symbole d’œil apparut sur la pyramide, Naru s’écria : « C’est le même que l’autre fois ! » Manami regarda sa coéquipière sans trop comprendre alors que tous atterrirent sur un toit ou un sommet de mur ou le sol et regardaient cette pyramide géante. Progressivement le monstre fut happé par des ténèbres qui semblaient provenir de l’œil. Bientôt la pyramide disparut, et il ne restait rien du Lion.

« Mon dieu ! Vous avez vu ça ? » Fit Oki estomaquée.

« Le Lion, il… Il a été littéralement dissout ! » S’exclama Sahei. Diamant et Luna se regardèrent, ils savaient, eux !

« Qui a bien pu développer une telle puissance ? C’est insensé ! » Fit Gren, essayant de comprendre.

« C’est moi, qui l’aie annéanti… » Fit une voix dans leur dos. Luna, Yue et Diamant sursautèrent bien plus que les autres. Luna fut la première à se retourner. Dans l’ombre, une silhouette avançait doucement, les yeux améthyste, le symbole de l’œil sur le front et les cheveux hirsutes… Luna fit un pas en avant, tandis que Yue essayait de la retenir. Luna n’en avait cure et continua d’avancer. Les Sailors, mises à part Naru, étaient toutes sur leur garde. Cela était étrange de la part de Luna de ne pas se méfier tant que cela pensa Manami.

« Pharaoh… Comment est-ce possible ? » Hésita la jeune fille.

Le jeune garçon sortit des Ténèbres, il avait les cheveux noirs, blonds et fushia hirsutes, l’air jeune, les yeux violets et une pyramide en or autour du cou tenue par une chaîne en acier qui avait l’air très solide. Il était habillé d’un débardeur noir avec un pantalon bleu, et en cape une veste qui semblait rappeler celle de certains uniformes de lycée du coin. Luna avança encore avant d’arriver à hauteur du jeune garçon.

« Atem… Comment es-tu venu ici… cela fait plus de 5 000 ans que je ne t’ai plus vu… » souffla la jeune reine. Le Pharaon sourit, et soudain dans le dos de la jeune fille c’est la surprise la plus complète de la part des sœurs.

« QUOI !!!! 5 000 ANS ? »

Diamant ne put réprimer un petit rire, tandis que Sapphire esquissa un sourire en coin que Yoshi trouva totalement à son goût. « Voyons les filles, ne soyez pas surprises ! Luna a voyagé dans le temps pendant de nombreux siècles, Rien d’étonnant au fait qu’elle aie vécue au temps des Pharaons ! »

De nouveau la surprise s’empare des sœurs et Oki s’avance « Attendez ! Vous êtes en train de nous dire que… Pharaoh, ce n’est pas qu’un surnom ? » Sahei acquiesce. Les mâchoires des sœurs en tombent, tandis que Yue, Gren et les deux sailors Sirius ne semblent pas du tout surprises.

« Il est normal que vous ne me connaissez pas… Il y a 5000 ans, mon nom a été effacé de l’Histoire de la Terre, après l’avoir sauvé d’un chaos certain… Il n’y a que sur Nemesis, dans les archives qu’on y retrouve une partie de mon règne… » Les filles n’en reviennent pas. Manami se redresse et s’apprète à leur asséner le coup de grâce.

« Eh ! Faites pas cette tête… Luna m’a bien recrutée au XIIe siècle, alors quoi ? » fanfarona la jeune blonde.

Luna ricane, s’approche de Yue et de l’assistance et reprit son sérieux. « Je vous présente le sixième Guardian : Millenium Guardian… » Gren se frotta les mains et vint offrir une poignée de main au nouveau venu qui s’empressa de lui répondre. « Bienvenue parmi nous Pharaoh Atem… » Sourit-il.

La journée avait été riche en découvertes, si bien qu’en rentrant, il ne fallut pas longtemps aux protecteurs de la Terre pour tomber d’un sommeil lourd. Il avait été décidé qu’Atem habiterait au manoir. Luna ne mit pas longtemps à lui trouver des affaires de rechange, du linge de toilettes et lui préparer une chambre.

« Je suis désolée, ce n’est pas aussi luxueux qu’au palais, mais… »

Le Pharaon ne semblait pas l’écouter. Sans prévenir il s’écroula sur ses genoux. Luna vint à ses côtés. Il était épuisé. Sa pyramide géante avait du le fatiguer bien plus qu’il ne laissait paraître. Sans un mot mais juste un regard, Atem s’appuya sur la Princesse pour réussir à se traîner jusqu’au lit. Lui qui d’habitude avait horreur qu’on le materne ou qu’on le protège, devait bien admettre que sans elle, il n’aurait jamais pu se traîner jusqu’au lit. Il se laissa allonger et recouvrir de la couette sans un mot. Voyant les yeux inquiets de son amie, il finit par dire « Ne t’en fais pas pour moi, ma grande, j’ai juste besoin de repos… Un peu… » Il s’endormit comme une masse dès l’instant qu’il ferma les yeux. Luna ferma les rideaux et sortit à pas de loup de la chambre. Dans le couloir, elle se retrouva face à Kougaiji qui souriait doucement. Sans rien dire il prit la jeune femme dans ses bras. Alors qu’il s’apprétait à l’embrasser, le téléphone du manoir sonna et entendit Haku hurler qu’elle y allait. Elle était encore debout celle-là ? pensa Luna. Tandis qu’elle descendit tranquillement les escaliers en bavardant avec Kou, son pas s’accéléra sous les cris de joie de Haku qui sautait littéralement sur place. Luna et son amoureux la regardèrent sans comprendre. Même Hikaru qui s’affairait dans la cuisine se préparant une mixture contre les douleurs de son poignet foulé sortit de la cuisine en grande pompe… Haku raccrocha le téléphone et fonça comme une furie sur Luna, prit ses mains et sauta comme si ses pieds étaient conçus avec des ressorts… Luna l’interrogea plusieurs fois sur les raisons de cette soudaine joie et pourquoi elle avait un sourire si béa sur le visage… Haku se calma quelques instants et planta ses yeux étoilés dans ceux de Luna qui esquissa un mouvement de recul.

« C’est Zane ! C’est Zane ! Il est sorti ! Il est sorti du coma !!! On va pouvoir le voir !! Il est vivant ! Vivant ma vieille !!! » Hurla Haku.

Il fallut quelques instants à Luna pour assimiler la nouvelle. Et c’est le déclic ! Elle fit autant la fête que Haku, sous le regard sidéré de Hikaru et de Kougaiji. Kou qui pourtant garder cette peur lancinante de perdre la femme de sa vie au profil de cet humain…

Inutile de vous dire que Luna ne dormit pas de la nuit, faisant des allers retours entre le perchoir de Yue et la chambre d’Atem. Kou quant à lui était parti prendre l’air, tentant de calmer cette appréhension qu’il avait. Et si Luna retombait amoureuse de Zane ? Et si elle le quittait ? Il en était persuadé, il avait peur de ce qu’il serait capable de devenir si jamais Luna le laissait pour un autre. Broyant son inquiétude, il s’aperçut alors que Neflyte le suivait de loin. Il se retourna, et les deux hommes se mirent à bavarder.

Le lendemain matin, Luna était déjà partie pour l’hôpital avec Haku quand les filles se levèrent. Hikaru se leva bougon, il ne s’était pas réveillé quand sa belle ninja s’était levée. Il passa sa matinée à s’occuper d’Atem qui dormait d’un sommeil lourd. Il lui avait soigné plusieurs blessures, et avait avorté une poussée de fièvre à cause d’une blessure qui s’était infectée. Autant dire que le Pharaon ne prenait pas le temps de prendre soin de sa vie…

Arrivées à l’hôpital, Luna fut prise d’une peur sourde. Dans quel état allait-elle le revoir ? Allait-il la reconnaître ? Est-ce qu’il risquait de mourir incessamment sous peu ? Elle fut sortie de ses questions par Haku qui la poussa vers la chambre. « Allez vas y ! Arrêtes de trembler ! Je suis la ! » fit-elle avec un sourire et un clin d’œil. Luna acquiesça et entra dans la chambre. A la place du masque de la veille il avait une simple canule nasale. Il avait toujours une perfusion et des diodes qui surveillaient assidûment son cœur. Il avait les yeux fermés, il dormait. La sérénité qui régnait dans la chambre l’apaisa à son tour… Les roses étaient toujours là sur la table de nuit et un petit médaillon était déposé avec soin proche du vase. Luna le reconnut… Elle le regarda avec émotion et l’ouvrit. A l’intérieur toujours la même photo… Elle et lui, rayonnant d’un bonheur sans tâche… Elle referma et le posa à la même place. Elle sursauta quand son regard croisa celui du jeune homme…

« Zane… » Murmura t-elle se saisissant de sa main qu’il tendait faiblement.

« Ma douce… Princesse… » Répondit faiblement Zane tandis qu’il resserra ses doigts tout aussi faiblement. Des larmes commencèrent à couler le long de ses joues. Luna s’empressa de les effacer. Sous les doigts de Luna, Zane ferma les yeux, ne voulant pas en perdre une miette. « J’ai fait tellement de mal… J’ai… Quand je pense… Que je n’avais qu’une idée en tête…. C’était… De… De vous tuer… » Luna le regarda les yeux humides et serra sa main un peu plus fort dans la sienne… Il n’avait en fait rien oublié, il était parfaitement conscient de ce qu’il avait fait, mais sans pouvoir s’en empêcher. C’est ce que Luna redoutait…

« Zane… Tu n’y es pour rien ! Tout ce qui m’importe c’est que tu es revenu parmi nous ! On a besoin de toi ! J’ai besoin de toi ! » Sanglota-t-elle. Zane fit non de la tête et utilisa son autre main pour essuyer ses larmes. « Dans mon état actuel… Je ne pense pas être d’une grande utilité… J’ai… j’ai peur de ne pas arriver à la maîtriser…J’ai… J’ai peur que ce Mal… Me rattrape… Vous étiez… Ma seule… Famille… »

Luna l’interrompit en posant son doigt sur les lèvres du garçon « Arrêtes de te faire du mal. Maintenant que tu es en bonne voie, tu vas pouvoir reprendre ta place parmi nous… Et prendre ta revanche contre les gens qui t’ont manipulé ! Ce n’est pas la pierre qui t’a rendu mauvais, mais les gens qui se sont servis de ta noirceur pour y parvenir ! J’ai toujours foi en toi Zane ! Ce n’est pas prêt de changer ! » Zane esquissa son premier petit sourire franc sans aucune malice depuis longtemps.

« Tu crois ? » La regarda-t-elle avec des yeux qui en disaient long sur son état d’esprit. Affaibli et vulnérable, il commençait enfin à se rebiffer sur son propre état. Il avait horreur d’être en position de faiblesse. Il allait devoir se reprendre rapidement. Il n’avait plus rien du petit garçon à la santé fragile. Il savait que sa musculature, son esprit combattif et ses pouvoirs s’étaient développés. Luna et les autres Guardians à ses côtés il ne craignait plus rien. « Je suppose que…. Hum… Tu as refait ta vie ? Je suis même prêt à parier ma prochaine victoire aux tournois que c’est Kougaiji qui veille sur toi maintenant, mmh ? » D’un coup, Zane avait repris sa personnalité habituelle et sur un petit ton moqueur qu’il avait terminé sa phrase. Luna sourit franchement cette fois, et ne put s’éviter de rougir. Elle ne répondit rien mais fit oui de la tête. Zane eut un sourire satisfait. Désormais, il n’avait qu’une envie, c’est d’arrêter de se lamenter sur son sort et ses problèmes cardiaques qui seront de l’histoire ancienne une fois qu’il aura repris le contrôle de la pierre de Chaos et il pourra enfin combattre de nouveau à ses côtés. Ce qu’il n’avait pu faire depuis des années et il comptait bien se rattraper ! Kougaiji ou pas d’ailleurs !

Au même moment, Kougaiji en civil fit irruption dans le couloir. Neflyte lui courait après, mais il se rendit compte qu’il arrivait trop tard. Le démon du feu avançait d’un pas rageur et rapide vers la chambre du jeune homme. Il était hors de question qu’il perde Luna pour ce gringalet ! Une boule de feu dans les mains il fut stoppé par Haku qui lui chatouilla la gorge avec un de ses Kunai et grogna.

« As-tu perdu la raison ? Reprends-toi maintenant ! Que comptais-tu faire à Zane ? Le tuer ? Tu aurais perdu Luna définitivement dans ce cas de figure ! Elle ne te l’aurait jamais pardonné ! »

Tout aussi menaçant, Kougaiji répondit sur le même ton « Je vais la perdre s’il s’en sort ! Tu n’étais pas là quand il a disparu, tu n’as pas du récupérer Luna en petits morceaux ! Tu n’as pas eu à te battre contre elle pour l’empêcher de rechercher un fantôme ! Moi si ! Maintenant qu’il est ici et bien vivant, Luna va reprendre le cours de sa vie sans moi ! Et cela je ne peux l’admettre ! »

Alors que Haku s’apprétait à répondre, Neflyte le fit se retourner et lui mit une droite des plus salées dans la figure. Il se fit craquer le poing juste après.

« Tu n’as vraiment rien compris ! Luna t’aime ! Plus que tout au monde ! Ne laisses pas tes peurs te contrôler ! Zane fait partie de l’histoire de Luna. Certes que tu ne pourras rien faire contre la complicité qu’il y aura entre les deux… Mais Luna ne l’aime pas autant que toi… Elle va pouvoir revivre normalement maintenant que Zane va guérir ! Mais elle ne va pas repartir avec, cela je te le garantis ! »

Kougaiji resta interdit quelques instants, montrant légèrement les crocs, ses yeux lançant des éclairs vers Haku et Neflyte. Puis il répéta machinalement dans sa tête la discussion que Luna avait eue avec lui dans la nuit. « Quel con j’ai été ! » grinça t-il.

Vers midi, Luna quitta l’hôpital le sourire aux lèvres et comme soulagée d’un énorme poids sur les épaules. Elle ne se posa même pas la question de savoir pourquoi Kou et Neflyte étaient là… Luna supposait que Kou avait eu peur qu’elle reparte avec Zane, mais comme elle l’en avait assuré, cela n’arriverait pas. Bien sûr, ils resteraient proches, mais pas assez pour briser son couple avec Kou. Neflyte quant à lui repartit en direction du lycée pour aller chercher Naru et déjeuner avec elle. Haku repartit à la boutique pour manger un bout elle aussi avec Hika. Quant à nos deux amoureux, ils étaient repartis vers le manoir. Luna s’occupa d’Atem à la suite de Gren, et les Guardians partirent s’entraîner. Ainsi se termina la journée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sailor-guardian.forumactif.org
 
Chapitre 6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Spoil Bleach chapitre 274
» Bleach - Chapitre 322 BKT
» Bleach - Chapitre 423
» Chapitre 511
» One Piece Chapitre 535 :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sailor Guardian :: Sailor Guardian :: Episodes-
Sauter vers: